Les politiques de traitement des risques naturels et industriels : entre symbolisme et pragmatisme