Verts (espaces verts)

S’il y a bien un élément qui traverse toute la période allant des années 1960 à nos jours, c’est le désir d’espaces verts chez les urbains, pour compenser la diminution des espaces agricoles grignotés par l’extension urbaine sous toutes ses formes (habitat, mais également zones industrielles et logistiques, infrastructures routières).
Tout au long des démarches urbanistiques, depuis les plans de l’entre-deux-guerres et la Charte d’Athènes, jusqu’aux plus récentes révisions du Plan local d’urbanisme, les espaces verts ont été pris en compte dans les documents d’aménagement.

Dès les élections municipales de 1977, après deux décennies d’urbanisation rapide (grands ensembles, promotion privée sur d’anciens tènements industriels, construction sur des espaces autrefois libres…), le thème des espaces verts s’impose. A Villeurbanne, la nouvelle municipalité de Charles Hernu, dans son bulletin municipal, communique sur l’essor des parcs publics qu’elle met en oeuvre.